Création de RegSharp – Mot du Président

Partager cette actualité

Je suis heureux d’annoncer la création du cabinet de conseil RegSharp, cabinet de conseil dont la spécialité est la conformité bancaire et les services et moyens de paiement.

La création de ce cabinet est le fruit d’une longue réflexion personnelle, d’échanges, et d’écoute. Le résultat de tout ceci est la certitude qu’il était temps de créer RegSharp pour proposer de nouvelles choses, des nouvelles offres, pour accompagner différemment nos futurs clients.

Alors, pourquoi avoir choisi le nom RegSharp ?

Reg comme Regulatory et Sharp comme précis, pointu car la matière que nous traitons nous impose cette exigence. Les travaux que nous menons, validés par nos clients eux-mêmes et souvent par les Autorités de supervision requièrent un niveau de qualité élevé.

Pour celles et ceux qui me connaissent, j’ai depuis plus d’une dizaine d’années concentré mes efforts sur l’accompagnement et le suivi de sociétés (bien souvent fintechs mais pas seulement) afin de leur permettre d’obtenir leur agrément auprès des autorités de tutelle. 

Cette même offre continuera d’être développée au sein de RegSharp grâce à la reconnaissance de notre travail par l’ACPR et le savoir-faire de nos experts dont bénéficie le cabinet.

En 2010, je travaillais sur mon tout premier dossier d’établissement de paiement (le premier d’une longue série), au même moment l’ACP était créée (le R de résolution sera rajouté en 2013). Aujourd’hui, je mesure l’évolution de l’environnement réglementaire, les statuts réglementés s’étant largement multipliés depuis 2010, notamment en faisant le bilan des différents types d’agréments que j’ai eus à traiter : Exemption d’agrément établissement de paiement (EP) ou de monnaie électronique (EME), exonération d’agrément, agrément d’EP ou d’EME, société de financement, établissement de crédit, prestataire sur actifs numériques, crowdfunding, financement participatif, etc.

Tous ces travaux m’ont alors permis d’élargir mes compétences en matière de réglementation financière, et me permettent aujourd’hui de proposer mes connaissances aux banques, néo-banques, nouveaux acteurs du paiement…

La matière étant complexe et dense, les clients souvent fintechs (mais pas tout le temps startup) ont besoin d’un accompagnement rapide, pragmatique et efficace, j’en ai pleinement conscience et c’est donc sur ces principes que je développerai l’activité de RegSharp.

L’offre du cabinet est variée et évoluera en fonction des besoins et de l’actualité, nous serons un cabinet spécialisé, nous ne ferons pas tout mais nous tâcherons de tout (très) bien faire. Nous nous appuierons aussi sur notre réseau de partenaires (cabinets d’avocats, cabinets d’experts comptables) déjà bien en place tant au niveau national qu’international.

Enfin, un mois seulement après l’immatriculation de la société, le carnet de commandes est déjà bien rempli, je remercie les entreprises qui me font confiance dans cette période de démarrage. Cela signifie aussi que RegSharp a déjà besoin de renfort, de ce fait des recrutements sont déjà en cours et des offres d’emploi seront publiées très prochainement.

Le site web ainsi que la page LinkedIn RegSharp sont disponibles, n’oubliez pas de vous y abonner si vous voulez suivre nos actualités et nos analyses.

Bruno Joanides

Plus d'articles

Les OAT blockchain :
alliés conformité des PSAN