La France va-t-elle devenir le nouveau “hub européen de l’écosystème des crypto-actifs” ?  

Partager cette actualité

À la lumière des enjeux grandissants du marché des cryptomonnaies, le Ministre de l’Économie et des Finances s’est exprimé pour la première fois, depuis plusieurs années, sur sa vision de l’écosystème des crypto-monnaies.

Dans une interview exclusive menée par BFM Crypto ce 17 octobre, Bruno Le Maire annonce la stratégie de Bercy de faire de l’Union européenne « la première zone économique mondiale en matière de structuration et d’organisation du marché des crypto-actifs » et de la France « le hub européen de l’éco système crypto ». 

Pour y parvenir, il est nécessaire d’éviter, dans un premier temps, « la peur de l’innovation, de la concurrence, de la décentralisation » qui dissimule les potentialités du marché de crypto. Puis, dans un second temps, « l’idolâtrie d’un monde sans État, sans banque centrale, sans frontière et finalement sans monnaie » qui interférerait avec la souveraineté nationale. 

Le Ministre affirme par ailleurs, sa fierté du cadre national et de l’attractivité de la France, avec le compromis politique ayant abouti à l’adoption en cours du règlement MiCA sous la présidence française du Conseil de l’Union européenne, ainsi que l’installation de Binance et de Crypto.com, deux des plateformes mondiales en tant que prestataire de service sur actifs numériques (PSAN) à Paris. 

D’autres sujets concernant la précision sur le règlement MiCA, la finance décentralisée (DeFI), l’impact environnemental des crypto-monnaies et la fiscalité des cryptomonnaies ont aussi été abordés. 

Le Ministre a conclu l’interview en confirmant que le bitcoin n’avait pas vocation « à devenir un moyen de paiement à grande échelle » dans l’Union européenne. En effet, il s’agit ici d’un sujet de souveraineté nationale : l’euro doit régner. 

Source : https://www.bfmtv.com/crypto/bruno-le-maire-veut-faire-de-la-france-le-camp-de-base-en-europe-des-cryptos-et-de-la-de-fi_AV-202210170314.html

Plus d'articles

Les OAT blockchain :
alliés conformité des PSAN