L’ABE publie ses lignes directrices sur l’intégration des clients à distance

Partager cette actualité

L’Autorité bancaire européenne (ABE ou EBA en anglais) a publié le 22 novembre 2022 les lignes directrices portant sur l’onboarding à distance des clients en définissant les mesures devant être prises par les établissements de crédit et les établissements financiers afin de garantir des pratiques sûres et efficaces. 

En effet, la demande d’onboarding à distance a connu une augmentation significative de la part des institutions et de leurs clients. Cette tendance s’explique par les restrictions de circulation dans le contexte de la pandémie de COVID-19, soulevant l’importance pour les institutions de disposer de moyens fiables face aux risques accrus de fraude notamment par usurpation d’identité.

 

Ainsi, les étapes à suivre par les institutions financières sont définies notamment lors du choix des outils utilisés pour l’accueil de la clientèle à distance et de l’évaluation de leur fiabilité afin de se conformer efficacement à leurs obligations en matière de LBC-FT. 

 

On y trouve notamment la mise en œuvre de politiques portant sur : 

  • la description générale de la solution que les établissements ont mise en place pour « collecter, vérifier et enregistrer les informations tout au long du processus d’embarquement du client à distance » ;
  • les contrôles mis en place pour « garantir que la première transaction avec un client nouvellement intégré n’est exécutée qu’une fois que toutes les mesures initiales de vigilance à l’égard de la clientèle ont été appliquées » ; 
  • une description des « programmes d’initiation et de formation régulière visant à sensibiliser le personnel et à lui faire acquérir des connaissances actualisées sur le fonctionnement de la solution d’accueil des clients à distance, sur les risques associés, ainsi que sur les politiques et procédures d’accueil des clients à distance visant à atténuer ces risques » ; 
  • le suivi continu de la solution d’accueil des clients à distance ; ou encore
  • les moyens détaillés d’identifications des personnes physiques et personnes morales.

 

Par ailleurs, les lignes directrices ne favorisent pas de solutions technologiques spécifiques et respectent le principe de neutralité technologique afin de favoriser l’innovation permanente et faire en sorte que les procédures de LCB-FT restent pertinentes et applicables. 

 

Source : 

https://www.eba.europa.eu/eba-publishes-guidelines-remote-customer-onboarding 

Plus d'articles

Les OAT blockchain :
alliés conformité des PSAN