Les cartes de paiement Visa : seules cartes acceptées dans la boutique officielle des Jeux Olympiques 2024 de Paris

Partager cette actualité

Pour acheter des goodies tels que des pin’s ou des casquettes dans la boutique officielle des Jeux Olympiques installée aux Halles de Paris, une carte Visa est nécessaire ou, à défaut, des espèces. En effet, Visa est l’un des partenaires majeurs des Jeux Olympiques (JO) depuis 1986 et a exigé l’exclusivité des règlements par carte.

 

Ce n’est pas la première fois que Visa obtient cette exclusivité puisque c’était déjà le cas en 2008 à Pékin, en 2010 à Vancouver, ou encore en 2012 à Londres. Visa et le Comité international olympique ont d’ailleurs signé un partenariat en 2018 valable jusqu’en 2032. Cependant, lors des Jeux d’hiver de 2022 en Chine, il était possible d’utiliser le yuan numérique.

 

Les vendeurs se rendent compte que cette exclusivité déplaît aux Français qui se rétractent parfois une fois arrivés en caisse. Mais bien qu’une carte Visa n’était pas nécessaire pour acheter des billets sur le site de la billetterie, il faudra en avoir une pour faire des achats dans la boutique en ligne officielle des JO ainsi que sur les sites de compétition.

 

Cette exclusivité accordée à Visa entrainant une restriction des moyens de paiement acceptés pourrait donner l’image d’un verrouillage du marché, contraire à l’esprit universaliste des JO. 

En France, les commerçants ont l’obligation d’accepter les paiements par carte. Ils n’ont aucune obligation d’accepter un scheme plutôt qu’un autre, ce qui conduirait à favoriser un acteur au détriment d’un autre. Les porteurs de carte Mastercard seraient alors contraints de régler leur dépenses en espèces, ce qui réduirait leurs choix quant au moyen de paiement utilisable chez le commerçant.

 

De plus, la monétique s’est développée en France autour de l’interopérabilité de tous les schemes cartes. Qu’en sera-t-il du groupement d’intérêt économique (GIE) Cartes Bancaires (CB) ? Cette initiative pourrait affaiblir cet acteur historique sur le marché domestique (tant dans le paiement de proximité que dans le e-commerce) puisque le nombre de transactions traitées par CB pourraient diminuer, affectant ainsi le budget du GIE. On rappellera d’ailleurs que le groupe BPCE, qui a annoncé des cartes Visa pour les JO, est l’un des piliers du groupement.

 

Enfin, cette initiative pose des questions en termes de souveraineté dans les moyens de paiement. Au niveau européen, elle pourrait conduire les banques européennes à accélérer leurs réflexion dans le déploiement du projet paneuropéen de paiement (EPI), qui avait pourtant été abandonné il y a quelques mois.

 

Source :

https://www.moneyvox.fr/carte-bancaire/actualites/92560/mauvaise-nouvelle-si-vous-avez-une-mastercard-seules-les-visa-seront-acceptees-aux-jo-2024

Plus d'articles

Les OAT blockchain :
alliés conformité des PSAN